Bioéthanol E85

Discussions concernant la consommation des moteurs

Modérateurs : Vinouchette, Moulagaufre, nubnub54

Répondre
Vinouchette
Modératrice
Messages : 14015
Enregistré le : 27 janv. 2008, 18:07
Civilité : Femme
Version : Sporty Pack
Couleur : Gris Aluminium
Motorisation : 1,6 HDi 16v 110ch BVM5
Date de fabrication : 15 sept. 2009
Kilométrage : 105000
Kit Caméléo installé : bornéo
Autres kit(s) Caméléo : Natéo
Pixel
Options : Accoudoir central
GPS
toit ouvrant
Localisation : (06)
Contact :

Re: Bioéthanol E85

Message par Vinouchette » 15 juil. 2019, 09:08

Si la texture reste la même, le clip aura juste perdu une référence artistique!
Image

davesodapop
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 18 juil. 2019, 15:08
Contact :

Re: Bioéthanol E85

Message par davesodapop » 25 juil. 2019, 13:51

Salut à tous .
Adepte du e85 depuis 10 ans sur mes 2 grosses briques suédoises ( Volvo 740 GLT , bloc rouge 2,3 litres 4 cylindres 155 ch 16s de 1989 et Volvo 960 mk2 6 cylindres en ligne 24s 170 ch de 1995 sans boîtiers sans modifs ) je suis donc en train de réfléchir au passage a l'éthanol pour la 1007 de ma compagne ( 1.6 2tronic 128 000 kms )
Stations à côtés de chez moi ( 0.51 , 0.58 , 0.65 cts )
Je n'ai eu aucun soucis avec mes briques , mais il faut dire qu'en Suède , on roule à l'éthanol depuis 1974 ...
La 740 a fait 250 000 kms à l'éthanol ( elle a 540 000 ) et la 960 140 000 ( elle a 480 000 )
Je connais la solidité Peugeot ( les anciennes hein ... Pas les modernes 😫 possédant une 404 indestructible de 1962 ... ) mais je me pose la question suivante :
-passage du calculo chez un spécialiste pour converstion ?
- on change rien et on met 75 % d'e85 l'hiver et 90 % l'été ? ( je faisais ça sur ma 960 car l'ecu de mettait en défaut si 100 % éthanol car pas assez de pollution au capteur après cata et de ce fait passage de la conso à 18L/100 au lieu de 13 . tandis que ma 740 n'a jamais bronché ( compressions à 540 000 commes neuves )
Vos avis ?
Merci

Avatar du membre
Pingoo
1007iste d'argent
Messages : 1059
Enregistré le : 13 févr. 2018, 10:21
Civilité : Homme
Version : Sporty Pack
Couleur : Gris Fer
Motorisation : 1,6 HDi 16v 110ch BVM5
Date de fabrication : 01 mars 2007
Kilométrage : 157000
Kit Caméléo installé : Nateo
Localisation : Nancy (54)
Contact :

Re: Bioéthanol E85

Message par Pingoo » 25 juil. 2019, 14:06

Hello !

Alors là je pense que je ne suis pas le mieux placer pour te répondre, sachant que je suis plutôt du genre à jouer la sécurité.

Perso je m'oriente vers une conversion à l'aide du boîtier eflexfuel afin de la faire dans les règles, et je n'ai encore aucun retour (pas encore posé).

Pour le moment je tourne avec 40% d'éthanol (E40) sans modif et avec des bougies qui prouvent que les proportions stœchiométriques sont respectées...

D'après ce que j'ai pu lire un peu partout le TU5 se prête volontiers à la conversion.
Le champignon le plus vénéneux, c'est celui qu'on trouve dans les voitures. - Coluche -

Mon pense-bête ICI :53:

1007duquatre9
Modérateur à la retraite
Messages : 12772
Enregistré le : 06 juil. 2007, 11:20
Civilité : Homme
Options : C3 Picasso Exclusive HDi 115
119 000km - 01/2013
C4 Cactus Shine 1.2 82ch
25 500km - 12/2017-10/2019
Localisation : Trélazé 49800 Altitude moyenne 23m
Contact :

Re: Bioéthanol E85

Message par 1007duquatre9 » 07 oct. 2019, 20:25

Un peu de lecture sur les boitiers
"Le rôle des boîtiers
Le rôle principal de ces boîtiers, c'est de "tromper" le calculateur d’injection pour allonger les temps d’injection, en se basant sur l’information de la sonde Lambda qui mesure le taux d’oxygène dans les gaz d’échappement. Il y a en effet moins d’énergie contenue dans un litre de bioéthanol que dans un litre de sans-plomb, ce qui impose d’injecter entre 15 et 20 % d’E85 de plus que d’essence. En revanche, ces kits ne se hasardent pas trop à modifier les courbes d'avance à l'allumage, ce qui permettrait d'optimiser la combustion et le rendement, en tenant compte du taux d'octane sensiblement plus élevé pour l'éthanol que pour le sans plomb, mais ce qui augmente aussi le risque de casse moteur.
Des risques en usage sévère
La limite de ces boîtiers, c’est que les injecteurs d’origine ont un débit maximum défini pour le SP98, et qu’en allongeant les temps d’injection pour l’E85, on s’en rapproche. Il n’y a pas de problème en usage normal. Mais en usage sévère (montagne, caravane, forte charge…), il y a une possibilité que les injecteurs ne puissent délivrer assez d’E85. Dans ce cas, avec un mélange trop pauvre, la combustion se fait à une température bien plus élevée, avec des risques d’usure, voire de destruction des soupapes, sièges de soupapes, segments, ou encore pistons. D’autre part, à cause du moindre pouvoir lubrifiant de l’E85, les soupapes et sièges de soupapes devraient normalement être renforcés, comme pour le GPL. Mais ce n’est pas le cas sur les moteurs fonctionnant au sans plomb, d’où des risques d’usure prématurés de ces organes au-delà de 100 000 km."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité