Gache électique : diagnostic et réparation

Ici, vous pouvez consulter et proposer des tutoriaux

Modérateurs : Vinouchette, Moulagaufre, nubnub54

crispus
Membre
Messages : 16
Enregistré le : jeudi 01 septembre 2011, 22:40:50

Gache électique : diagnostic et réparation

Message par crispus »

Ce topic est la synthèse de :cette discussion

Bonjour,

Si comme moi vous rencontrez le problème suivant :
- Pas de problème particulier à l'ouverture :arrow: actionneur de déverrouillage OK

Mais:
- porte qui se ré ouvre (occasionnellement ou toujours) en fin de fermeture,
- porte qui ne se verrouille que si on l'aide en appuyant à l'arrière, côté serrure,
- porte qui se verrouille mais reste décollée du joint, ne s'aligne pas avec la carrosserie


On peut soupçonner une défaillance de la gâche, ce crochet mobile logé dans le montant de porte arrière... Il possède un microcontact fragile, qui parfois ne se ferme plus... :shock:

___________________________________________________________________________________________________

Fonctionnement normal de la porte
On comprend mieux ce qui se passe, et comment y remédier, si on connait l'ordre des actions commandées par le calculateur.

Le calculateur gère 3 moteurs :

- l'actionneur principal, situé sous le siège : il enroule et déroule les câbles passant dans la glissière inférieure. Ce sont eux qui tirent la porte en avant et en arrière.
- l'actionneur de déverrouillage, situé derrière le cache de la poignée intérieure.
- la gâche électrique. Son rôle est de bien plaquer la porte contre son joint à la fermeture.

Le calculateur n'a pas d'yeux pour situer réellement où en est la porte. Mais il est aidé par différents capteurs :

- le capteur de serrure, situé à l'arrière de la porte.
- le capteur de porte ouverte, situé dans le rail inférieur. Il est actionné par un embout en plastique plutôt fragile.
- le capteur de verrouillage de gâche, objet de ce topic :mrgreen:
- le capteur anti-pincement. C'est un circuit électronique qui vérifie que le courant moteur ne dépasse pas un certain seuil, histoire de ne pas couper malencontreusement un doigt oublié entre la porte et le montant :lol:

Il existe aussi un capteur de verrouillage de porte, mais il est géré par le verrouillage centralisé...

Cycle de fermeture
Lorsque la porte est ouverte, le crochet de la gâche est orienté vers l'extérieur, en attente du prochain verrouillage.
L'utilisateur soit envoie une impulsion de commande (clé ou bouton intérieur), soit déplace la porte à la main (ouverture du capteur de porte ouverte)
Le calculateur commande d'abord l'actionneur principal qui déplace la porte
En fin de course, la porte vient toucher les contacts "piano", puis le verrou de porte s'accroche sur la crochet de la gâche. Le calculateur reçoit l'information de verrouillage et stoppe l'actionneur principal.
Lorsque la porte se ferme, la gâche doit se mettre en marche et plaquer la porte contre le joint, mettant la porte dans l'alignement de la carrosserie. On entend alors le moteur de la gâche qui se met en route.

Cycle d'ouverture idéal
A l'ouverture de la porte, ce devrait être le contraire de la fermeture :
La gâche se met en route, puis une fois la porte décollée du joint, l'actionneur de déverrouillage (=poignée intérieure) est alimenté et déverrouille la porte.
Enfin, l'actionneur principal ouvre la porte jusqu'à l'action sur le capteur de porte ouverte.

Cycle d'ouverture réel
Probablement pour des raisons de gain de temps, l'actionneur de déverrouillage est activé juste avant la gâche. Ce qui a deux conséquences fâcheuses :
- l'effort sur le verrou est plus important que prévu, entraînant la mort prématurée du moteur de l'actionneur, trop cheap :25:
- la porte s'arrache littéralement du verrou au lieu de se décrocher en douceur, comme elle le ferait si le crochet se déplaçait d'abord. La gâche subit en retour un choc, qui là encore accentue les jeux et fatigue ses fragiles microcontacts, en particulier celui de fermeture. :evil:

A présent, passons au vif du sujet... ;)
________________________________________________________________________________________________
Principe de la gâche
Elle possède un moteur qui tourne dans un seul sens et entraîne une came, qui déplace alternativement le crochet à droite et à gauche. Le dispositif est complété par un verrou de sécurité, qui bloque le crochet lorsqu'il est en position rentrée (porte fermée).

Pour faire fonctionner la gâche à partir d'un calculateur, il faudrait logiquement 6 fils:
* +12V
* Masse
* alimentation moteur (en +12V)
* information "crochet sorti"
* information "crochet rentré
* information "crochet verrouillé"

Mais par un jeu d'astuces - discutables - la gâche ne s'alimente qu'en 4 fils :
Image

1 Etat du verrou (bleu)
2 Masse (vert-jaune)
3 Commande moteur (blanc)
4 +12V (Vert)

Premièrement, on fusionne les infos "crochet rentré et verrouillé" sur un seul contact qui capte la position du verrou : en effet, si le verrou est enclenché, c'est que le crochet est forcément rentré...

Cette information est disponible sur la broche n°1 du connecteur, celle reliée à un fil (bleu). Le microcontact relie les bornes 1 et 2 quand le crochet est déverrouillé. Si on mesure la tension sur la borne 1 (fil bleu) et la masse, on a donc :

+12V : crochet déverrouillé
0V : crochet verrouillé

Image

Deuxièmement, le moteur n'est pas relié au calculateur, mais à un circuit électromécanique interne à la gâche : elle possède sa logique autonome.

Le calculateur envoie donc ses commandes au moteur :
- brève impulsion : le crochet sort. Le moteur s'arrête en fin de course grâce à son capteur interne (b). La tension sur la broche n°1 est alors de 0V.
- longue impulsion : le crochet rentre. Le calculateur cesse la commande quand le contact de verrouillage (a) s'ouvre. La broche n°1 passe alors de 0 à 12V).

Naturellement, si le capteur de verrouillage est inopérant, l'impulsion est maintenue et le crochet ressort... Mais le calculateur ne prend pas la peine de signaler ce défaut. Et c'est l'incompréhension pour l"utilisateur, et même parfois le dépanneur^^

Pour savoir si c'est bien le capteur (a) qui est en cause, on peut mesurer au voltmètre la tension entre la borne 1 (fil bleu) et la masse. Planter une fine aiguille dans la fil pour avoir le signal ;)
Si la tension reste en continu à 12V durant un cycle complet d'ouverture/fermeture, alors c'est bien ce contact qui est en cause. La suite est faite pour vous ! :g03:
___________________________________________________

Solution 1
Acheter une nouvelle gâche chez Peugeot (~100 €). Pas glop !

Solution 2
Donnée ici

Ça consiste à doubler le contact défaillant par un autre, qui détecte la position rentrée de la gâche :
Image

Solution testée par votre serviteur ici: viewtopic.php?p=127489#p127489" onclick="window.open(this.href);return false;

Conclusion : nette amélioration. Hélas parfois si la porte se ferme correctement, 3 secondes plus tard la gâche se remet en marche et la portière se "décolle"... Pas bon sous la pluie, et ça peut donner des idées à un voleur.

3ème solution, la bonne ! :36:

J'ai repris et amélioré le concept, en plaçant le microcontact non-pas sur la gâche mais sur son verrou :
Ces 3 photos montrent le verrou :

- déverrouillé, gâche sortie
Image

- en attente d'encliquetage (la gâche est alimentée) : le verrou frotte sur la gâche
Image

- encliqueté (porte fermée et plaquée)
Image

Le contact doit être normalement ouvert (et non pas fermé comme le montage précédent). Ce contact s'ouvre brusquement quand le verrou se déclenche, en fin de cycle de fermeture.

Le verrou est à ~6 mm du carter, j'ai ajouté 2 entretoises (chute de PVC blanc) de 3 mm chacune^^
Image
Ne faites pas attention aux petits trous, ce sont des essais ratés de positionnement du bouzin par vis. J'ai abandonné et pris la colle :10:

Là encore il faut rogner l'agrafe du couvercle...
Image

Le microcontact dépasse également du couvercle. Un petit coup de fraise et hop ! On en profite pour passer les fils...
Image

Ensuite, 2 options :
1) Remettre la gâche en place et relier les fils du capteur aux fils bleu et vert-jaune du connecteur . Par exemple à l'aide de connecteurs rapides :
Image
Inconvénient : on ne peut plks dégager la gâche sans couper les fils... :g01: :roll:

2) Avec un bon cutter ou mieux une mini perceuse munie d'une fraise, on grignote la résine jusqu'à dégager les 2 zones de contact correspondant aux broches 1 et 2 :
Image

Au passage, on en profite pour faire 2 fentes par où passeront les fils
Image

Étamage des 2 zones métalliques et des fils, puis soudure de l'ensemble. Pour faciliter l'accroche de l'étain, on peut ajouter une goutte de décapant (type plomberie)...
Image

Pour éviter que les fils ne se baladent et n'accrochent au remontage, on peut ajouter quelques colliers (en vert)
Image

Et on termine en masquant la résine abimée par un morceau d'adhésif; histoire d"éviter les court-circuits :
Image

Pour ceux que ça tente, à vos mini perceuses et fers à souder ! 8)

Avatar du membre
tigou
Membre actif
Messages : 146
Enregistré le : mercredi 05 septembre 2012, 18:52:58

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par tigou »

:47: Excellent tuto, mais cela n'a pas l'air simple à faire ......

Avatar du membre
1007-2tronic
1007iste de bronze
Messages : 757
Enregistré le : samedi 01 décembre 2012, 11:08:40

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par 1007-2tronic »

merci du partage 8) 8)

gringole
Membre
Messages : 8
Enregistré le : mardi 24 septembre 2013, 17:45:10

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par gringole »

Saut, j'ai exactement le même problème avec la voiture de madame.
Quelqu'un aurait un lien vers le contact à rajouter ou du moins une photo que je sache à quoi ça ressemble !?!

Est-ce que ce conract ferait l'affaire http://www.ebay.fr/itm/Vend-3-Contacts- ... 461656d495 ?

Merci.

Avatar du membre
laurentg0
1007iste de bronze
Messages : 574
Enregistré le : samedi 22 janvier 2011, 01:27:41

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par laurentg0 »

Bonsoir,

Aucune idée si ces contacts feraient l'affaire mais ils sont complètement différents de ceux qu'a récupérés Crispus
Il a utilisé des micro contacteurs à levier (Micro Lever Switch en anglais pour chercher sur la baie)

Crispus a posté plus de photos ici dans son post initial
viewtopic.php?p=127489#p127764" onclick="window.open(this.href);return false;

On a une photo du dernier micro switch utilisé avec sa référence SS-5GL13-3

Il ne te reste plus qu'à trouver un équivalent sur eBay

A+ Laurent

gringole
Membre
Messages : 8
Enregistré le : mardi 24 septembre 2013, 17:45:10

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par gringole »

Merci pour les précisions et le lien. Comme ça c'est beaucoup plus clair... Maintenant y'a plus qu'à !

Voilà ce que j'ai commandé http://www.ebay.fr/itm/AC-125V-1A-SPDT- ... 624846069?. Ils sont petits et y'en a 5... On sait jamais.

Merci encore !

Avatar du membre
laurentg0
1007iste de bronze
Messages : 574
Enregistré le : samedi 22 janvier 2011, 01:27:41

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par laurentg0 »

Heu..., vu le prix que ça coûte, je n'aurais pas acheté du "sans marque" en Chine...

A+ Laurent

gringole
Membre
Messages : 8
Enregistré le : mardi 24 septembre 2013, 17:45:10

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par gringole »

Y'en a 5 j'ai de quoi voir venir... Et puis si ça règle le problème, peut être que j'en prendrais un de meilleur facture !

Avatar du membre
user99
Invité

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par user99 »

J'ai changé ce genre de microswitch sur un coupe-branche électrique Black&Decker. Le switch d'origine a fonctionné maxi 5 minutes, et il était "made in USA", alors que le chinois 2 ans après fonctionne toujours.

Avatar du membre
dartagnan
1007iste de platine
Messages : 3768
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013, 15:33:01

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par dartagnan »

Ho,ça me rapele ma chaudière a gaz il y a une vingtaine d'année,il était bien coincé entre les tuyau et j'avais le scaphoide plâtré suite a quelques exploits en moto.Finalement un copain était passé par la et m'avait remis les 2 petites vis,du genre 3x10mm. :f02:

Avatar du membre
laurentg0
1007iste de bronze
Messages : 574
Enregistré le : samedi 22 janvier 2011, 01:27:41

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par laurentg0 »

C'est pas tant le fait qu'ils soient Chinois qui me fait peur, c'est plutôt qu'ils coûtent 25 cents pièces.Y a pas moins cher.
La fiabilité n'est pas forcement liée directement au prix, mais un peu quand même.

Le démontage de la gâché, est bien chiant. D'après la procédure, il faut démonter le siège arrière, le panneau de garniture, etc....
(à moins qu'il y ait une astuce pour la sortir vers l'avant)
Bref, c'est pas une réparation que j'aurais envie de faire tous les 6 mois...

A+ Laurent

gringole
Membre
Messages : 8
Enregistré le : mardi 24 septembre 2013, 17:45:10

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par gringole »

Bon après plus d'un mois d'utilisation je peux dire que tout fonctionne bien !
Quand j'ai dit à ma femme que la réparation m'avait coûté 0.25€ elle n'en croyait pas ses yeux... Elle m'a avouée qu'elle était passée chez Peugeot, parce qu'elle en avait marre d'attendre que je fixe le problème ! Et que le mécano lui avait annoncé dans les 300€... Ça fait une sacrée économie mine de rien :f02:

la rotule 73
1007iste de platine
Messages : 4727
Enregistré le : samedi 11 juillet 2009, 00:36:28

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par la rotule 73 »

:g03: T'es un bon , toi ! :8:

cleon florent
Membre
Messages : 9
Enregistré le : vendredi 05 juin 2015, 11:45:17

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par cleon florent »

c'est sympa tde m'éguiller ainsi .merci a vinouchette!!!
mon problème c'est de pas de fils pour faire le contrôle et pas de contacteur.j'ai le bloc sous résine c'est tout

cleon florent
Membre
Messages : 9
Enregistré le : vendredi 05 juin 2015, 11:45:17

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par cleon florent »

enfin je m'aperçois que mon modèle est différent .
il n'a que la connection du bas .après tout est sous résine.dans la partie haute aucune connection sur la gache.

Avatar du membre
laurentg0
1007iste de bronze
Messages : 574
Enregistré le : samedi 22 janvier 2011, 01:27:41

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par laurentg0 »

Bonjour Florent,

Heu... je crois que c'est parque tu ne l'as pas encore réparé :lolflag:
Désolé, je n'ai pas pu m'en empêcher ;-)

A+ Laurent

quatrentravers
Utilisateur régulier
Messages : 52
Enregistré le : samedi 22 mars 2014, 17:21:19

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par quatrentravers »

Bonjour les amis. Comme beaucoup je viens d'expérimenter la porte qui se ferme et s'ouvre aussitôt et ainsi de suite.
Je pense avoir trouvé une solution assez simple. j'ai remarqué que si j'aidais la porte dans la phase finale de fermeture, le crochet à l'arrière de la porte se refermait dans l'étrier de la gâche, et à ce moment j'entendais le "crouic" et c'était OK.
En été, c'est facile, la vitre est ouverte et je pousse le montant. Si la vitre est fermée, il n'y arien pour saisir, mais on y arrive. De l'extérieur je pousse l’arrière de la porte.
Ce qui m'a amené à penser que (dans mon cas) le crochet de la porte se ferme mal sur la gâche et comme ce crochet a un contact qui commande la gâche en passant par les contacs "piano", si le crochet ne se ferme pas, la porte s'ouvre etc..
Alors, j'ai déplacé la gâche vers l'extérieur de environ 3 mm pour que le crochet se ferme plus facilement, et tout fonctionne au poil. les caoutchoucs de la porte sont moins comprimés, la gâche fait moins de bruit "crouic" et pourtant l'alignement de la porte avec la carrosserie est tout à fait correct.
Application: 1) débrancher la batt. 2) démonter le siège AR de la porte incriminée. facile, il faut d'abord le replier complètement. 3) retirer les pièces de plastique qui permettent d'accéder à la gâche, il y a une vis derrière la ceinture et quelques clips. 4) retirer le bloc de ceinture (facile) 5) dévisser la gâche et la retirer vers le bas, il faut un peu titiller.
6) ovaliser les trous à la lime pour déplacer la gâche vers l'exterieur et puis ça ne va pas... la gâche est positionnée à l'intérieur par une tôle soudée par deux poins, et elle ne peut bouger. 7) je fais sauter cette plaque. percer au milieu de ces points de soudure avec mèche de 8 mm (commencer avec du 3) c'est dur car la soudure par point a trempé l'acier. retirer la plaque, remonter la gâche, refermer la porte à la main faire un essai (rebrancher la batt), remettre les garnitures et le siège.
En ce qui me concerne, ça fonctionne au poil.
Remarque: à quoi sert cette plaque? elle sert à positionner la gâche et l'empêcher de bouger, comme mon opération consiste à la faire bouger, il va de soi qu'il faut la supprimer.
Question: et si elle bouge? si on serre bien les vis (de 8 quand même) elle ne bougera pas. Si toutefois vous voulez assurer, mettez une rondelle éventail à chaque vis, et là aucun risque. je ne l'ai pas fait, mais le ferai si cela bouge.
HS.

quatrentravers
Utilisateur régulier
Messages : 52
Enregistré le : samedi 22 mars 2014, 17:21:19

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par quatrentravers »

Suite de mon repositionnement de la gâche électrique dans mon précédent post, je constate que l'action sur la poignée (de la porte et qui ouvre la serrure) est beaucoup plus douce. Normal puisque le déplacement de la gâche vers l'extérieur écrase moins la porte sur les garnitures d'étanchéité. En conséquence, le petit moteur derrière la poignée et qui fait ce travail, va moins forcer et sera préservé.
Alors tu vas me dire: et s'il pleut? Je te répondrai quand j'aurai lavé la voiture. En tout cas ici en Provence, c'est plutôt la pluie qui manque.
Salut à tous.
HS.

quatrentravers
Utilisateur régulier
Messages : 52
Enregistré le : samedi 22 mars 2014, 17:21:19

Re: [tuto]Gache électique : diagnostic et réparation

Message par quatrentravers »

l'autre jour il a plu sévère , des trombes, pas de fuites suite au repositionnement de la gâche, normal, l'auto était dans le garage, cependant je l'ai lavée au jet et je peux dire: pas de fuites. Pour ne pas fatiguer l'actionneur, j'ouvre la porte le plus souvent avec la poignée, celle-ci est d'une souplesse remarquable suite à ma modif.
HS.