Panne sèche

Discussions concernant la consommation des moteurs

Modérateurs : Vinouchette, Moulagaufre, nubnub54

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Panne sèche

Message par EMI »

Mézamis,

Je vais vous raconter ce que votre serviteur a subi récemment (hier). :45:




D’abord, je commence à préciser que cela faisais un bon moment que le voyant orange du niveau de carburant était allumé, mais vu l’autonomie généreuse après l’allumage du voyant (testée par moi-même à maintes reprises), vu l’expérience de Steelson qui a réussi à bourrer 42 litres dans le réservoir, je ne me suis pas pressé de passer à la pompe. Les jours précédents, ma femme et moi nous avons fait de la ville (notre unique voiture). :21:


Hier soir, je repart en ville, en voiture. Je commence par descendre gentiment la colline où j’ai la chance d’habiter. :155:




Je pense que le suspense est fort, maximal même, vous n’allez jamais deviner ce qui m’est arrivé ! :12:













Donc je descendais gentiment. A un moment, le moteur a commencé à tousser. Trois cent mètres plus loin, le voyant ESP/ASR s’allume, et le moteur s’arrête net. :138:

Boudïou, cornedebouc, inch’Allah, nom d’un pipe, tous ces éloges ont immédiatement rempli l’habitacle de la 1007 de votre serviteur. :172:


J’ai réussi à redémarrer le moteur une fois, mais il s’est arrêté juste après avoir appuyé sur la pédale. Ensuite, le moteur refusa de repartir. :189:

Je résume le pittoresque de la situation : en dehors de la ville, tard dans la nuit, sur une route non illuminée, en pente, coincé dans une conserve affichant le logo 1007. :10:

Que faire :18:









Oui chers lecteurs, cela a été LA question du jour (enfin, du soir) :23:



Je me doute pas que votre esprit prend un peu les devants et y propose mentalement des solutions plus ou moins alambiquées. :4:

Mais vous savez aussi, certainement, que tout semble facile lorsque on n’est pas soi-même dans une situation délicate. :25:




Donc, QUE faire ?



Le moteur coupé, le froid lancinant commençait déjà à pénétrer l’habitacle. Quelques voitures dépassaient ma caisse figée comme pour l’éternité sur le bord de la route. Les humains sont des loups solitaires, on le sait, j’enviais leur moteur qui tournais rond, j’enviais leur réservoir, j’enviais le monde qui regardais paisiblement les bleus se prenant une déculottée à la coupe du monde de Rugby, chez soi, au chaud. J’était en retard à mon rendez-vous, et le retard risquait de se transformer en catastrophe. En fait, c’était une situation critique, une situation où les instincts resurgissent à la surface, un instant où on connait les gagnants et les perdants de la vie. :127:




Une révolte grondais dans mon esprit, mais c’était en vain. La nuit, quelque part dans la nature, loin de la civilisation, un être humain était livré à lui-même, seul contre tous les éléments hostiles du monde. :159:

















ET POURTANT










Dans moins d’une minute, l’homme reprenais le dessus sur la nature.

Il a suffit d’ouvrir la porte, descendre doucement et aller fouiller dans le coffre, dans le truc de rangement arrière gauche, juste devant le feu arrière gauche. De là, j’ai extrait une bouteille en plastique de 1 litre remplie d’essence. Le bouchon ôté, cette essence a commencé à faire glouglou dans le réservoir. Bouteille jetée dans le coffre, coffre refermé, remonté à bord, démarrage sans problèmes, vroum vroum en avant toutes. :123:


Encore une fois, l’homme à vaincu la machine. :7:





















Juste après, j’ai fait le plein et j’en ai mis, à ma surprise, pas 42-43 litres comme je m’y attendais, mais 39,5 litres.

Vu que tous les réservoirs sont identiques, que certains ont mis 41-42 litres, je me demande si la position inclinée vers l’avant de la voiture (je dévalais une pente) n’a pas coupé l’alimentation en essence, vu qu’il en restait très peu dans le réservoir et cela avait la tendance à s’accumuler vers l’avant. Peut-être que le trou d’aspiration de l’essence est plutôt vers l’arrière ? Qui sait …

Encore une chose, quelle est la corrélation entre le voyant ESP/ASR et la panne sèche ?

Et pour finir, je remarque que si le moteur commence à tousser, c’est une question de mètres jusqu’à l’arrêt définitif, inutile de vous faire des illusions comme quoi il va tousser de manière préventive pour vous permettre de rejoindre quand même une station essence rapprochée.

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

Déjà, l'avantage de nos essence est de ne pas à avoir à réamorcer une pompe manuellement. Cependant sur ma vieille voiture 1.3 8v, en cas de panne sèche, j'avais à appuyer sur un bouton dans la paroi en bas à droite de la place passager, bouton qui passe en position haute en cas de panne sèche (sécurité de coupure arrivée essence).

Donc là, pas de manip à faire.

Ensuite, l'ASR ESP s'est peut-être mis en route à cause des toussotements du moteur qui, relié directement aux roues, les a peut-être fait saccader.

En conclusion, nos OBD, jauge et autre ne doivent être considérés qu'à titre indicatif. Pour le reste, seul l'instinct du conducteur saura faire la part des choses.

PS : transporter de l'essence dans une bouteille dans son coffre est sans doute non autorisé par le code de la route, surtout en ces temps où les bus flambent en banlieue. A la limite, mieux vaut prévoir un gerrican aggréé. Ca se vend même dans les magasins de bricolage. Mais c'est un peu encombrant pour nos coffres de 1007. :3:

Bravo pour le récit, EMI a compris que truc de la narration de suspens dont le principe premier est la manipulation du lecteur. :16:

Avatar du membre
gesan
Modérateur à la retraite
Messages : 5589
Enregistré le : 08 mai 2006, 11:37

Message par gesan »

je ne sais répondre a aucune des question :6:

Peut etre que le voyant ABS/ESP s'est allumé a cause d'une vitesse roue enregistrée alors que le régime moteur lui chuttait... Je sais pas, aucune idée.

Pour l'essence que tu as remit dans ton réservoir, aucune idée...
A vrai dire, c'est plus le cas de steelson qui est étrange puisque le réservoir est bien un 40L...

Avatar du membre
Steelson
1007iste de diamant
Messages : 8669
Enregistré le : 10 juin 2006, 15:58

Message par Steelson »

Quelle prose, quelle haleine ! là tu nous a tenu aussi le suspense; et j'imagine comme tu dis
EMI a écrit :Je pense que le suspense est fort, maximal même
Boudiou quelle aventure ... je me méfierai maintenant des rues en pente, sait-on jamais ....

Mais tu étais drolement prévoyant :
EMI a écrit :De là, j’ai extrait une bouteille en plastique de 1 litre remplie d’essence
Que faisait donc cette liqueur miraculeuse dans "une conserve affichant le logo 1007" ?

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

Le truc de la bouteille d'essence date du début 2007, j'était angoissé par le manque de fiabilité de la jauge d'essence, aspect augmenté par le réservoir trop petit. N'oubliez pas que nous, les éssenceïstes, nous vidons rapidement le réservoir, les rumeurs courent comme quoi il serait percé en série sur toute la gamme essence. M'enfin bon.

Donc j'ai étudié la possibilité d'emporter à bord un peu d'essence d'une manière préventive mais aussi sécuritaire. Parce que l'essence, ça flambe, donc on ajoute un risque à bord.

J'ai fait le tour des jerrycans sur le marché, les fameux jerrycans homologués. Tous démarraient à 3, voire 5 litres minimum, avec un encombrement conséquent (pas question de le mettre ailleurs que DANS le coffre - ça se balade, ça encombre, le risque est grand tant côté objet libre dans l'habitacle en cas d'accident, que dans le cas d'un choc, car bien qu'homologué, il n'est pas très flexible. Il y a aussi l'aspect gâchis, car pour s'en sortir d'une panne sèche il ne faut pas plus de 1 litre, alors pourquoi en transporter plusieurs litres de matériel hautement inflammable, même dans un récipient homologué.

En bref, déception. J'ai pas réussi à trouver des jerrycans de 1 litre (sauf alimentaires).

Donc j'ai du improviser. La quantité que je considère idéale étant 1 litre, j'ai essayé d'abord une bouteille d'acétone (casto). Horreur, au bout d'une semaine les parois de la bouteille étaient presque fondus (très très mous) et ça puais l'essence dans l'habitacle (ça transpirais).

Au fait, l'endroit de pose est dans l'espace de rangement outils, dans les parois de la voiture (celui devant le feu rouge arrière gauche), et NON PAS dans le coffre (donc habitacle) tout simplement. Cela offre une petite sécurité supplémentaire. Puis, autre aspect sécuritaire, cet emballage est beaucoup plus flexible, et d'un volume beaucoup plus réduit.

Donc l'emballage à acétone n'était pas adapté, et pour cause, l'essence est en fait un solvant d'une puissance supérieure à l'acétone. J'allais abandonner l'idée (j'allais quand même pas utiliser une bouteille en verre), mais un jour chez casto j'ai vu des bouteilles similaires (1 litre) d'essence synthétique (Essence F), dont le matériel de l'emballage semblait différent.

Et oui, c'était LE bon matériel pour transporter de l'essence.

Bien que non homologué, j'estime que la constellation de gain/risque est nettement en sa faveur, la quantité est petite, derrière les occupants, non flottante dans le coffre/habitacle, emballage flexible, transport discret non encombrant. En fait, il est bien coincé entre le feu et la face interne de l'aile de la roue arrière. Si jamais pression brutale (accident), il risque de se crever dans cet espace-là. Un jerrycan homologué de 3 ou 5 litres serait plus rigide, transporterait plus de matériel inflammable, serait impossible à mettre autre part que dans le coffre/habitacle, et la quantité transportée trop grande par rapport aux vrais besoins.

Je pensais ne jamais m'en servir, me permettant seulement de dormir tranquille. Mais voilà qu’hier il a été d'une extrême utilité.

Ce petit truc évite pas mal d'ennuis si jamais on tombe en panne sèche.

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

pourras-tu nous faire une petite photo de ta bouteille magique ? :2:

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

est-ce que c'est ça ?

Image

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

Vos désirs sont désordres. Heu des désordres. Ah non des hordes. :mrgreen:


ImageImage



Sinon oui c'est ça.

Avatar du membre
Steelson
1007iste de diamant
Messages : 8669
Enregistré le : 10 juin 2006, 15:58

Message par Steelson »

EMI a écrit :Tous démarraient à 3, voire 5 litres minimum, avec un encombrement conséquent
... oui, je n'ai pas calculé mais cela doit bien faire entre 3 et 5 litres d'encombrement :1:
EMI a écrit :Je pensais ne jamais m'en servir
Tout compte fait, c'est un bon placement de nos jours :6:
EMI a écrit :Image
Et prévoyant en tous cas ... c'est une bombe anti-crevaison ?

Avatar du membre
gesan
Modérateur à la retraite
Messages : 5589
Enregistré le : 08 mai 2006, 11:37

Message par gesan »

juste pour info, qui dit bombe anticrevaison dit pneu mort et a changer par la suite... (la mousse de ces bombes colle tout)

mieux vaut privilégier la roue de secours a 100% donc....

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

Le problème d'encombrement des jerrycans est un peu plus complèxe que la simple volumétrie du liquide, car à 3-5 litres il ne rentrent plus dans les trappes (boîte à gants, en dessous des sièges, ou à l'arrière) mais doivent être posés librement dans le coffre. Et il y a la manche du jerrycan qui s'ajoute à l'encombrement.

Et oui c'est une bombe anti-crévaison.

Edit : GESAN merci pour l'info

Avatar du membre
Brieucdesamois
1007iste d'or
Messages : 2438
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:36

Message par Brieucdesamois »

Quel homme moderne EMI quand même.

Par contre petit message de la part d'un CroMagnon, comment ce fait-il qu'un homme moderne puisse tomber en panne :lol: .

Pour en revenir au sujet avoir de l'essence dans le coffre, comment dire je suis pas très chaud.

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

C'est pas grave, il y a toujours l'assistance-dépannage.

Avatar du membre
Brieucdesamois
1007iste d'or
Messages : 2438
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:36

Message par Brieucdesamois »

J'ai encore mieu, ne pas attendre que la jauge s'allume :mrgreen:

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

gesan a écrit :juste pour info, qui dit bombe anticrevaison dit pneu mort et a changer par la suite... (la mousse de ces bombes colle tout)

mieux vaut privilégier la roue de secours a 100% donc....
Ah bon ? Moi on m'a expliqué que la mousse qu'on rentre dans le pneu va se concentrer sur l'endroit qui fuit et le colmate définitivement. Il suffit ensuite de faire un complément de pression et le pneu est reparti pour durer comme prévu. Mais ça ne doit fonctionner qu'avec le cas d'un petit trou et sans doute y a-t-il une bombe anti-crevaison haut de gamme qui joue ce rôle ?

Avatar du membre
gesan
Modérateur à la retraite
Messages : 5589
Enregistré le : 08 mai 2006, 11:37

Message par gesan »

je ne suis pas expert, mais pour moi, c'est une mousse qui se réparti avec la rotation partout de la roue et qui prend du volume.
une fois celle ci en place, la roue réparée compte comme une roue de secours qu'il faut changer au plus vite.

la mousse de la bombe collera la valve, donc impossible de faire la pression derriere ça, c'est changement de pneu+valvage+équilibrage obligatoire

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

Ah ? Il me semblait qu'il était indiqué sur la bombe qu'on devait dès que possible refaire la pression après ça... Mais si la valve est collé, ce n'est donc pas possible en effet. :3:

Mode d’emploi d'une bombe anticrevaison:

-Retirer si possible l'objet ayant provoqué la crevaison.
-Positionner la valve du pneu vers le haut.
-Dégonfler complètement le pneu. -Agiter vigoureusement la bombe.
-Par temps froid, le réchauffer dans les mains ou près du moteur.
-Nettoyer le filetage de la valve.
-Visser le raccord sur le filetage (pour la plupart des bombes).
-Enlever la capsule de protection.
-Positionner l'aérosol la tête en bas.
-Appuyer sur le bouton poussoir jusqu'à ce que le pneu soit regonflé.
-Rouler immédiatement 10 à 20 km à faible vitesse pour permettre au produit de bien se répartir.
-Dès que possible, contrôler la pression du pneu et l'ajuster si besoin. Vous pouvez rouler plusieurs centaines de kilomètres, avant de réparer définitivement et tranquillement avec les moyens classiques.


sources : http://club-moto-soulac.com/club_soulac ... vaison.HTM

Avatar du membre
gesan
Modérateur à la retraite
Messages : 5589
Enregistré le : 08 mai 2006, 11:37

Message par gesan »

très étonant...

peut etre que les fluides de bombe ont évolués.


quoi qu'il en soit, une bombe anticrevaisons reste pour des mini fuite, genre un clou avec une perte lente (on ne retire surtout pas le clou donc)

Avatar du membre
Brieucdesamois
1007iste d'or
Messages : 2438
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:36

Message par Brieucdesamois »

Ce qui est étrange c'est qu'aujourd'hui dans le cas de CC ou des monospaces 7 places, il n'y a plus de roue de secours et a chaque fois une bombe et un compresseur.

Je me souviens du commercial de chez VW qui avait lors de la commande, disais que si il y avait une crevaison, il y avait un service de prévu, d'accord mais à quel prix ? :mrgreen:

Avatar du membre
Steelson
1007iste de diamant
Messages : 8669
Enregistré le : 10 juin 2006, 15:58

Message par Steelson »

J'ai pas confiance, je ne jouerai pas avec une telle bombe :evil:

Avatar du membre
tiberi
Super Expert 1007
Messages : 435
Enregistré le : 15 avr. 2007, 10:36

Message par tiberi »

gesan a écrit :je ne suis pas expert, mais pour moi, c'est une mousse qui se réparti avec la rotation partout de la roue et qui prend du volume.
une fois celle ci en place, la roue réparée compte comme une roue de secours qu'il faut changer au plus vite.

la mousse de la bombe collera la valve, donc impossible de faire la pression derriere ça, c'est changement de pneu+valvage+équilibrage obligatoire
Une valve devrait être changée à chaque démontage du pneu.
Il est vrai pour l'avoir testé que le produit de la bombe met l'intérieur de la jante minable avec des problèmes d'étanchéité lors du remontage si l’on n’a pas dissous la gomme de réparation. Il n'est pas utile de changer le pneu, il se répare comme un autre. Prenez soin de marquer le flan du pneu pour limiter la recherche du trou (L'objet étant absent)

Avatar du membre
waf
Membre actif
Messages : 145
Enregistré le : 05 févr. 2007, 11:30

Quel talent!

Message par waf »

je voudrai juste saluer le talent d ecrivain d emi bravo :46: :46: :47:

Emi ton ODb te donner combien de km avant la pompe ?

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

Cela faisait un petit moment qu'il n'affichait plus rien (--). Mais c'est normal, il n'affiche plus rien en dessous de 30 ou 40 km d'autonomie calculée.

Avatar du membre
mao
Modérateur à la retraite
Messages : 7083
Enregistré le : 29 août 2006, 00:20

Message par mao »

très bonne info. Si l'ODB n'affiche plus rien, c'est qu'il est temps de passer à la pompe.

EMI
1007iste d'argent
Messages : 1105
Enregistré le : 24 juil. 2006, 00:13

Message par EMI »

Tout est rélatif, c'est comme un deuxième voyant orange, aussi imprécis que le premier.

En général, quand le voyant orange s'allume, l'ODB indique une autonomie de ~80 km. Celui-ci n'indique plus rien à partir de ~40 km. C'est difficile de savoir ensuite où l'on se situe, perso j'avais fait des pleins de 38-39 litres après avoir roulé copieusement après la disparition de l'indication ODB, c'est donc le motif pour lequel j'ai failli être bouffé par les loups et les chacals il y a deux soirs. :10: